thème de naissance tarologique

Taroscope OBAMA

Thème de naissance Taroscope

barack-obama.jpg

Barrack Obama

Voici quelques grandes lignes du thème d'Obama. A partir de sa date de naissance, la combinaison de chifres mis en correspondance avec les arcanes du Tarot révèlent un profil psychologique et un cheminement singulier.

(Pour plus d'info, cliquez: Taroscope)

roue_de_fortune.jpegL’emblème : la Roue de Fortune

L'archétype qui l'anime est celui du cercle, cela imprime la notion de cycle. Il s'inscrit dans la posture du novateur. Il lui a été demandé de savoir changer les choses et d’opérer une prise de conscience sur sa responsabilité dans le cours des évènements. Comme on le voit aussi en maison 5, par la force des choses, il a du apprendre à repartir à zéro, tout quitter pour tout recommencer. Régulièrement, la roue tourne! Il forge son destin en se renouvelant.

empereur.jpegMaison 1 et 12, la persona et l'objectif final : l’Empereur

L’arcane se répète dans ces 2 maisons produisant un renforcement des énergie.  L’Empereur est donc un aspect très positif chez Obama car cela le tire vers le haut. Il était vraisemblablement destiné à de hautes fonctions, car cette carte met en valeur sa qualité de dirigeant. Il a un caractère sérieux, responsable, pragmatique et solide. C’est un commandant, un chef, un homme qui agit selon les règles établies. En ce sens il assez traditionnel et agit de manière consensuelle.  Il a besoin de mener une action structurée et s’avère efficace quand il s’agit d’organiser, de planifier et de poser des jalons. A travers cette lame, on comprend que son premier mandat n’est pas montré autant de changement que l’on en attendait, car il est conformiste et a des difficultés à prendre des risques, ce n’est pas un novateur.

Dans l’avenir il va se montrer de plus en plus carré et assoir son pouvoir. Il a la carrure pour imposer ses idées et marquer son territoire. Il peut devenir plus strict et autoritaire, chercher à conserver les acquis.

justice.jpegMaison 2, son besoin profond: La Justice

Il a souffert de l’injustice sociale, du racisme et de la pauvreté. Il en a retiré un besoin de justice. Il se veut le défenseur des opprimés et des exclus.Il a d'ailleurs été travailleur social dans sa jeunesse. On y voit ici son action pour la santé, le fait de rétablir une justice en créant une sécurité sociale pour le peuple américain.

etoile.jpegMaison 3, son mental/ego: l’Etoile

Sous ses dehors de grande maîtrise de soi, l’Etoile évoque une fragilité émotionnelle, c’est un affectif, et parfois il est débordé par ses émotions. (Pour preuve cet épisode au lendemain de sa réélection, ses larmes inattendues lors de plusieurs discours) Cette lame signale aussi un gros chagrin qui vient de loin, dans son histoire personnelle. On peut penser à une tristesse liée au père.

jugement.jpegMaison 4, le domaine professionnel : le Jugement

Il veut ouvrir des portes, élargir l’horizon, conduire la population à produire de fortes prises de conscience. Il souhaite que les mentalités changent. Son intervention se situe dans une dynamique d’ouverture et de libération. C’est un bon orateur, la trompette de l’ange signale une belle prise de parole, des mots inspirés (on pense à son slogan « yes we can »), on voit avec cet arcane combien il sait captiver un auditoire, magnétiser les foules.

arcane_sans_nom.jpegMaison 5, le passage obligé : l’Arcane Sans Nom

Cet homme a du traverser de grosses ruptures de l’existence, tout d’abord la séparation de ses parents accompagnée de l’abandon du père. Né à Hawaï, il a vécu une partie de son enfance en Indonésie pour revenir à Hawaï, et encore tout quitter pour aller aux USA, etc. Cette lame signale des fins et des nouveaux départs, un peu comme des morts symboliques et des renaissances sous une nouvelle forme. On voit aussi de grands deuils, celui de son père en 1982 et surtout sa grand-mère maternelle survenue la veille de sa 1ère élection. Son passage obligé est de savoir se transformer et changer de vie lorsque les circonstances l’exigent. Manifestement, son histoire confirme que cet homme a su opérer les mutations nécessaires.

pendu.jpegMaison 6, ses atouts : le Pendu

Sa qualité principale est la patience. C’est un grand calme, il saura attendre le bon moment pour agir. Il prend du temps pour murir ses idées. Il se nourrit d’une profonde réflexion. La capacité à entrer en gestation est son point fort.

hermite.jpegMaison 7 et 9, son défi et le poids du passé : L’Hermite

Là aussi la répétition de cet arcane souligne son importance dans son histoire. Ici l’Hermite, en tant qu’archétype paternel, parle véritablement de l’absence du Père. Dans son enfance, son père vit au Kenya, au loin moralement et physiquement. On y voit une blessure émotionnelle, combien il a souffert de cette distance entre eux. Barack Obama a été élevé par ses grands-parents maternels (famille blanche). L’Hermite évoque la vieillesse et la solitude dans sa petite enfance. On peut comprendre que la grande différence d’âge et de culture des grands parents a suscité chez cet homme un lourd sentiment de solitude. De plus, dans un monde de blanc, ça n’a pas été facile pour lui de trouver sa place. Il a d’ailleurs écrit dans sa biographie « où est ma place ». Par conséquent, il a du trouver des repères par lui-même. Son défi est de devenir à son tour un guide, un père pour les autres, un mentor. On voit un chemin de vie solitaire qui l’a contraint à forger une philosophie de vie.

monde.jpegMaison 9, son identité : le Monde

C’est un homme de grande envergure, polyvalent, capable de relier les hommes et les femmes entre eux. Il est humaniste et a le sens de la collectivité. On comprend son discours qu’il martèle constamment. Il cherche à rassembler toutes les différences (noirs et blancs, homos et hétéros, pauvres et privilégiés, etc). Il s’incarne en médiateur, c’est un homme de réseau qui fédère. En tant que métisse aux origines multiculturelles et ayant vécu dans différentes régions du monde, il a une vision cosmopolite, il se veut citoyen du monde. Il aime faire des ponts entre différentes factions. Lorsqu’il était étudiant, il a noué des amitiés avec toutes sortes de nationalités, et même, bien que démocrate, il a eu des affinités avec des conservateurs de Harvard. Il est investi d’une grande mission à accomplir, on voit avec cette lame une forte et belle ambition, tourné vers les réalisations de groupe.

bateleur.jpegMaison 10, l’ombre : le Bateleur

Le Bateleur représente l’archétype de l’enfant. C’est là que le bas blesse pour lui, il n’a pas vraiment eu d’enfance. Associé à l’Hermite, on y voit de la tristesse, du sérieux, pas de place au jeu et à l’amusement. Il a été un enfant brimé dans ses élans créateurs.

Taroscope Hollande et Sarko

Voici les deux rivaux en politique, deux présidents aux profils psychologiques diamétralement opposés. D’un côté Sarko en Roue de Fortune se présente comme un homme d’action et de l’autre Hollande en Pendu nous montre l’image d’un homme passif.

Hollande 1

François Hollande - Le calme introverti

Le Pendu en maison 1, la persona :

Arcane-Arcana-12-pendu-hanged-man.pngUn journaliste sur canal + a dit de lui « il fait d’une faiblesse, une force ». C’est typique d’un comportement d’une personnalité en Pendu. En effet, cet homme sait inverser son point de vue sur les choses, et lorsqu’il se heurte à des obstacles, il retourne la situation. Par exemple, on lui a reproché son manque d’envergure internationale, il répond en disant qu’il représente le peuple français. Ou bien lorsque monte la rumeur d’un front européen contre lui, il répond par l’indifférence. Un Pendu se montre détaché et sait prendre de la distance. Hollande est donc un homme patient, particulièrement calme, si bien qu’il paraît aux yeux d’autrui pour un mou. Son surnom « Flambi » vient de là. Son air flegmatique passe pour de l’incompétence. En réalité, c’est un individu en mode passif, un être réceptif à l’écoute de son intuition et d’une réflexion intime. Il a besoin de prendre son temps. D’ailleurs il a commencé sa campagne bien avant tous les autres candidats, à une époque où les projecteurs étaient braqués sur le chouchou des médias DSK. Depuis, il a fait son chemin tout comme une tortue, lentement, tranquillement. Le temps agit pour lui. Un autre journaliste sur France Inter a dit de lui « c’est un homme secret ». Là aussi son aspect Pendu le révèle en introverti. C’est donc quelqu’un qui ne sait pas se mettre en valeur et ses qualités passent pour des défauts, car il ne rentre pas dans les critères sociétaux. Sachez que pour un Pendu, des échecs deviennent des réussites !

Le Monde en maison 4, le domaine professionnel :

21.jpgC’est très bon signe, car contrairement à ce que l’on croit, cet homme aura sans aucun doute une belle renommée internationale. Le Monde le montre en homme ouvert au dialogue, parcourant les routes du monde, charismatique, sachant créer des liens et nouer des accords. Il sait mettre en réseau les différents talents, relier entre eux les bonnes volontés pour faire avancer des projets. C’est un homme de contact, habile à fédérer. Pour un Pendu, en fait il peut se révéler, grâce à l’arcane du Monde, fort doué à organiser, à lancer des initiatives, à rassembler autour d’une action commune. Il nourrit en son fort intérieur un projet ambitieux qui implique des responsabilités et le met en relation avec les autres, où beaucoup de personnes se sentent concernées, établissant des liens avec l’étranger ou le monde extérieur. Son mot d’ordre est agir ensemble. Il aime les réalisations de groupe. C’est un homme qui se sent investi d’une mission, il veut œuvrer pour la collectivité.

C’est un humaniste qui sait occuper une position centrale et s’affirmer avec conviction. Il veut se placer au cœur des choses. Dans ses activités, il génère des cercles de compétences, fait circuler les informations et met de la fluidité dans les échanges. Il cherche à créer de l’harmonie et démontre un sens de l’équilibre. Par extension, il privilégiera une stratégie cherchant à obtenir un consensus. Or, la limite d’un tel comportement, est qu’à vouloir être diplomate, il en devient trop conciliant.

La Force en maison 7, son défi :

force.jpeg Cette lame signale des conflits avec certaines personnes qui l’ont grandement atteint. On voit des disputes, des affrontments parfois violents. Et il peut se braquer face à ses opposants, chercher à avoir raison et rentrer dans le rapport de force. Cependant, c’est un homme qui relativise et prend du recul, il ne va donc pas alimenter le conflit. Son défi est d’accueillir, d’accepter, de s’ouvrir, c’est la raison pour laquelle son Pendu doit beaucoup l’aider justement à lâcher prise.

 

Nicolas sarkozy

Nicolas Sarkozy - Le volontariste actif

La Roue de Fortune en maison 1, la persona :

arcane-arcana-10-roue-de-fortune-wheel-of-fortune.pngSarko a affirmé lors d’une interview à France 2 : « je ne renonce jamais ! » Cette phrase illustre bien une personnalité en Roue de Fortune, car cet arcane est relié à Sisyphe, personnage de la mythologie grecque qui chaque jour remonte inlassablement son rocher en haut de la colline. C’est donc un éternel infatigable, un volontariste qui croit en la valeur de l’action et qui cherchera toujours à répondre à un enjeu par une initiative. C’est un homme de terrain qui tire sa force de sa confrontation à la réalité. Il n’est pas abattu devant un obstacle, au contraire, il sait repartir à zéro quand c’est nécessaire. C’est un optimiste convaincu et un battant. On comprend alors combien l’attitude d’un Pendu (Hollande) en face de lui, ça le défrise ! Il y voit de l’incompétence, du laxisme et de l’indolence, car pour un homme actif comme lui, c’est se montrer défaitiste que de se positionner dans l’esquive et l’attente. Il ne supporte pas quand ça stagne. Il cherche des solutions à tout prix et ne sait pas prendre pas le temps d’une intériorisation.

Pour lui, la roue tourne, il vit une existence avec des hauts et des bas, mais il remonte toujours la pente. Par conséquent, cette attitude volontariste peut aller jusqu’à de l’entêtement, et dans ces moments là, il ne sait pas s’arrêter quand il le faut. Malgré tout, son tempérament va l’aider à innover, capable de rebondir, Sarkozy est un homme plein de ressources, animé d’un instinct de survie phénoménal. Malgré son impopularité actuelle, son aspect déterminé et volontaire pourrait bien avoir gain de cause dans ces élections.

Le Mat en maison 4, le domaine professionnel.

221.jpgC’est un aventurier. Son action est originale, étonnante, surprenante. C'est un homme qui aime l’improvisation et sait s’adapter en toutes circonstances. Il a le goût de l’autonomie et a besoin de se sentir libre dans ses actions. Il est capable d’idées géniales, contraires aux conventions et aux règles établies. Il sait prendre des décisions rapidement et formuler une idée intuitive sans attendre. Il est incapable de rester immobile, il ne supporte pas les situations figées. C’est un être en mouvement, qui bouge, qui avance. Il sait prendre des risques et oser des réformes. Il n’aime pas la routine, au contraire, il préfère initier du changement. On voit un cheminement professionnel en dent de scie oscillant entre des revirements, des départs et des renouveaux. Son parcours ne se fait pas en ligne droite mais dans la réorientation, les bifurcations. Sarkozy sait fait tout seul, son histoire témoigne de son côté "homme de terrain", self-made-man, autodidacte. Il a commensé sa carrière au bas de l'échelle par poser des affiches, il ne vient pas du sérail, il a avancé grâce à son mérite. Son chemin n’est pas soumis à une logique, à un plan de carrière programmé ni à un approche raisonnable. Il n’est pas consensuel et essuie beaucoup de critiques (les morsures du chien qui attaque les fesses du Mat). Il dérange et choque l'opinion publique. Son comportement semble déroutant, ses choix ne correspondent pas à la norme, car il cherche à marquer par sa différence. Ses actes peuvent s’exprimer alors dans une certaine démesure.

Le Soleil en maison 7, son défi :

soleil.jpegCet homme a un grand besoin de reconnaissance sociale, ce qui peut expliquer son côté « bling-bling », son goût pour le luxe et la starification, et surtout son ambition politique. Il porte une dévalorisation profonde, car cet arcane se répète en maison 10, provoquant une barre négative autour du sentiment d’échec. Il cherche donc à réussir à tout prix afin de compenser un piètre sentiment de lui-même. C’est vrai que son défi est de réussir socialement, c’était donc nécessaire dans son histoire personnelle de passer par cette conquête politique et de gagner. C’est important pour lui de réussir sa carrière professionnelle, car, par ce moyen, il se répare de son passé. Cependant, il a le goût de l’argent et cherche à être admiré, ce qui peut primer sur une intention sincère de construire un projet national. Il doit donc apprendre les valeurs de la solidarité et de l’entraide sociale. Son défi est d’insuffler de la générosité dans son action, d’ouvrir son cœur. S’il dépasse ses attentes de conquête sociale et de triomphe dans la matière (le Chariot en maison 12 lui donne une leçon de vie), il se montrera plus inspiré et lumineux.

 

En conclusion :

L'analyse du thème de naissance de Hollande présente une belle surprise car il possède un Empereur en maison 9, arcane de la stabilité et de la structure. Il a la carte pour le job !

J’ai aussi appris à apprécier Sarkozy qui m’apparaît depuis bien plus sympathique que ce qu’il montre. Son Impératrice en maison 9 révèle une sensibilité féminine inattendue, c’est un créatif, un inventeur. On lui souhaite d’exprimer tous ses talents cachés.

J’ai aussi trouvé de belles qualités chez Mélenchon, notamment son Soleil doublé d’une Etoile en maison 9 désigne un homme sincère plein d’espoir, un bienfaiteur.

La pauvre Eva Joly avec son Hermite en fin de vie, révèle une grande solitude, on voit bien qu’elle n’est pas soutenue. Son Mat entre ombre et lumière suscite un facteur d’imprévisibilité. Elle a un chemin hors norme.

Bayrou a aussi un thème intéressant, il a des points communs avec Mélenchon et Hollande, il forme un mix des deux. Ca doit être son côté centriste ! Lui aussi comme Eva Joly, se retrouve isolé, en Hermite au bout du chemin.

Quant à Marine Le Pen, je vous mettrais en garde car son Diable et son Arcane Sans Nom, deux arcanes difficiles, sont tiraillés, cela révèle un être tourmenté. Ce n’est pas bon signe.

A vous de me dire maintenant que vous en pensez !