épée

St Michel et la Justice

Saint michel

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Saint Michel est l'archange ou ange en chef dans la bible. Il est aussi nommé : Prince des Archanges, Archange du Premier Rayon, Défenseur de la Foi. Il est le chef des forces du ciel, des armées célestes, le Champion du Bien.

C'est saint Michel qui a pour fonction de peser les âmes lors du Jugement dernier et de les emmener les âmes des élus au Paradis. Il est psychopompe. En symbolique mythologique, un représentant céleste psychopompe tient le rôle de conducteur des âmes des morts et de guide dans l’au-delà. Beaucoup de croyances et de religions possèdent des esprits, des déités, des démons ou des anges qui ont la tâche d'escorter les âmes récemment décédées vers l'autre monde, comme le Paradis ou l'Enfer.

Le St Michel que j’ai visité au monastère de Panormitis est le saint patron des marins, protecteur de l’île de Symi en Grèce. Il est représenté en armure d’argent, le visage peint, un cadavre à ses pieds (une âme défunte). Des foules de confession orthodoxe viennent régulièrement en pèlerinage le solliciter contre l’échange d’un don. D’ailleurs, j’ai vu une armoire entière remplie de réelles épées en donation. Il exauce des souhaits et 3 ou 4 miracles sont attribués au pouvoir de son icône. J’ai moi-même demandé son intercession pour retrouver mon chat perdu au début de l’été, il se trouve que je l’ai retrouvé au retour de mes vacances !Clin d'œil

st-michel-panormitis.jpg

8-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Icône de St Michel au monastère de Panormitis (2m de hauteur) - La Justice dans le Tarot de Charles VI

L’épée symbolise sa lutte contre le mal, il l’utilise pour terrasser les démons ou le diable (substitué par un dragon chez les catholiques à l’époque médiévale).

On pense évidemment dans le Tarot à la Justice. Cette carte invite le consultant à bien mesurer le poids de ses actes (grâce à la balance), à vérifier ses intentions et clarifier toute situation confusionnelle. Elle invoque une prise de conscience dans son comportement. Avec l’épée, il est question aussi de combattre ses démons, des démons intérieurs, c’est-à-dire les aspects névrotiques et égotiques de la personne. Tout ce qui est mesquin, retors ou immoral en soi doit passer au crible de l’épée. Ainsi, une éthique non-figée doit émerger d’un processus analytique, digne d’une psychanalyse. La justice dont parle cette carte est une justice en dehors des règles sociétales et de la loi des hommes. C’est la justice de la conscience, honnête, lucide et lumineuse.

Quand je voyais ces nombreuses russes agenouillées au monastère de Panormitis, embrassant l’icône dans leur ferveur religieuse, je n’ai pu m’empêcher de penser qu’elles semaient dans leur inconscient, malgré elles, l’instance de procéder à ce tri dans leur psyché.

panormitis.jpgMonastère de Panormitis, ïle de Symie, Grèce.

Le Bateleur à l'as de bâton

Le tricheur à l’as de carreau

ou pourquoi pas le Bateleur à l’as de bâton !

tricheur.jpg

1.jpg

Ce chef d’œuvre de Georges de La Tour datant de 1635 est une scène allégorique où chaque personnage joue un rôle qui s’apparente aux arcanes du Tarot.

Le tricheur, celui qui fait un tour de passe-passe avec ses cartes, nous rappelle évidemment le Bateleur, jeune homme fringant flirtant entre l’habileté et la filouterie. La table est son terrain de jeu, c’est la même que sur la lame du Tarot. On nous parle donc du jeu de la vie, comment on use de stratégie pour tirer parti du théâtre social.

3-2.jpg

7342-l.jpgAu centre se trouve une belle Impératrice,

notez: toutes les 2 portent à l'identique un collier,

symbole de l'enchaînement déductif des idées,

elle occupe une place centrale,

elle fait office de transition au cours d’un passage initiatique.

Elle expose une action à faire. Elle regarde une jeune femme qui verse du vin dans un verre (ou une coupe). Ca ne vous rappelle rien ? Tempérance bien-sûr !  Tout comme l’arcane 14 qui verse un liquide d’une cruche à l’autre, est évoqué ici le dialogue interne entre les deux polarités, yin et yang, émotionnel et rationnel, inconscient et conscient. C’est de cette manière que l’Impératrice pourra contrer les manœuvres pernicieuses du Bateleur, prestidigitateur malicieux.

coupe.jpg

v.jpg

14.jpg

 

 

 

 

 

 

carte-blanche.jpgLe revers de sa carte est de couleur blanche, on indique qu’elle a carte blanche : elle a tout pouvoir d’action. Les deniers à côté, symbole du monde physique et matériel, confirme une réalisation dans la matière. L’Impératrice dans le Tarot représente le passage des idées dans la matière.

bat-baton.jpg

as-baton.jpg

as-de-carreau.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Le fameux as de carreau donnant le titre à la toile est la version révisée du bâton. Sachez que les cartes à jouer (avec trèfle, pic, carreau et cœur) se situent en droite ligne des arcanes mineurs (denier, épée, bâton et coupe). L’Eglise ayant censuré le Tarot de Marseille, pour ultime trace, il reste le Mat devenu le joker dans les jeux de cartes modernisés.

Mais revenons à notre Bateleur, tenant un bâton dans sa main dans le tarot, c’est dire s’il mise sur sa capacité à entreprendre, son énergie dynamique, tout comme le jeune homme qui se réserve l’as de bâton, il mise sur des actions tangibles et visibles. Observez bien le tableau de De La Tour, une ombre se projette sur la table. C’est la sienne, cela représente son inconscient, tout ce qu’il ne veut pas ou ne peut pas voir mais qui œuvre au fond de lui. L’ombre en psychologie figure l’ego, les névroses, les mémoires émotionnelles, des illusions. Or le fait qu’il l’ignore et ne prend pas en compte l’aspect invisible de sa réalité est une forme de tricherie. C’est même l’acte de véritable tricherie avec soi-même !

Le personnage regarde le passé, car, emprunt de nostalgie, il pourrait rester au stade de potentialité. L’as c’est le « un », chiffre où tout est en germe, premier nombre qui évoque un départ, une énergie concentrée appelant la réalisation totale, un accomplissement final.

Cependant, le Bateleur, tout comme le tricheur ne le sait pas encore, il veut réussir, obtenir un succès rapide et flatteur.

8-1.jpgplume-orange.pngA droite, le personnage est coiffé d’une large plume orange. La plume, symbole de l’élément air, est à rapprocher avec l’épée. L’épée dans le Tarot représente le monde de la pensée, la sphère analytique. De couleur orange, la pensée est lumineuse. Ce personnage est de profil et fait face à la scène, mais il a un regard intérieur. Il introspecte, il rentre en lui-même pour opérer un examen lucide de la situation. On peut le mettre en lien avec l’arcane de la Justice qui tient une grande épée, mettant en avant la fonction intellectuelle, la capacité à analyser. Ce personnage représente l’aboutissement de cette scène, il est en quelque sorte ce que le tricheur doit devenir : une justice, c’est-à-dire une conscience éclairée. Son bas rouge, principe actif indique qu’il va mettre en action, pour ainsi dire en marche, ses prises de conscience.

Autres lecture de tableau, cliquez sur le lien:

Archétypes Féminin/Masculin: Impératrice et Empereur

Les 4 éléments: les 4 arcanes mineurs

Le Tarot, comme vous le savez, imprègne mon regard sur ce qui surgit au fil de mes pérégrinations. Cet été, pendant un petit voyage touristique en Ardèche et ensuite dans le Var, j'ai pu capter des images, des lieux, des situations, des instants, des personnes qui m'ont fait penser au Tarot. J'ai donc eu envie de vous faire partager ces expériences ludiques, magiques et chaleureuses.

Découverte de l'Ardèche dans un merveilleux gîte, au coeur de la nature, j'ai pu méditer, contempler, me ressourcer en sentant la force des 4 éléments:

L'eau fluide de la rivière est mouvante, joueuse, elle circule entre les moindres interstices, se répand, irrigue, innonde et insémine les moindres espaces. C'est la vie même. C'est joyeux, l'eau humidifie la pierre et les lieux figés. C'est un mouvement, une souplesse... Il ya une générosité dans son irrigation... C'est le coeur qui palpite... L'élément eau dans le Tarot est symbolisé par la coupe. On est dans le monde du ressenti et des émotions. Tout se relie grâce au mouvement des liquides. La coupe exprime la reliance et la connexion.

La terre se condense dans les blocs de pierres qui émaillent le cours d'eau. La matière est dense et compacte. Impression de solidité et de satbilité. C'est rassurant, on s'y fixe, on peut s'y accrocher, s'y sentir protégé, soutenu. C'est tranquille. C'est un soutien, un ancrage. L'élément terre dans le Tarot c'est le denier. On est dans le monde de la matière, du concret, c'est la base qui sous-tend chaque chose.

Le feu du soleil me réchauffe. C'est un astre qui éblouit et illumine chaque élément. La chaleur est intense et propulse, le soleil irradit, il donne de l'énergie. L'élèment feu dans le Tarot c'est le Bâton. C'est la chaleur du corps, l'activité corporelle, le frottement des atomes, des cellules, une intense machinerie en action.

L'air c'est le vent qui souffle, qui balaye les choses et recouvre tout, il nettoie. C'est une force, une élèvation. Il y a des bourrasques, c'est comme une claque, c'est saisissant. L'élèment air dans le Tarot c'est l'épée. L'air c'est le souffle, la respiration.

Conseillée par mes hôtes, j'ai lu un livre d'une grande dame Christiane Singer "du bon usage des crises" que je vous recommande fortement. Voici une citation qui m'inspire: "Si nous ne voulons pas mourir de soif sur cette terre, il nous faut être une source". C'est de circonstance! Lors d'une ascension, Philippe nous emmène découvrir une ravissante petite source d'eau ferrugineuse. Je pense à l'arcane de l'Etoile.

 

 

 

 

 

 

 

Abondance, régénéressance, fluididité, ressourcement, prospérité semblent être les thèmes qui traversent cette époque de ma vie, ces instants enchanteurs. Merci à Philippe pour ses délicieuses faisselles qui m'on revigorées!!!

C'est le temps de la guérison, de la synchronicité. Tempérance signifie la renaissance après les heures sombres de la mort symbolique de l'arcane 13. Des papillons volettent tout autour de nous, je pense aux ailes de Tempérance qui se déploient comme de magnifiques antennes paraboliques.

Je retrouve une famille oubliée (mes cousins), ma grand-mère maternelle perdue de vue est celle qui nous rassemble, nous réunit. En visitant Cuers dans le Var où a vécu cette grand-mère que je n'ai pas vraiment connu mais à laquelle je me sens reliée, je pense à la Papesse, la grande mère, la sage-femme, Femme sage. Il y a une transmition magique entre cette grand-mère et moi-même, elle est une mère ancestrale, la "Que Sabe", celle qui sait. Je sais qu'elle nous protège, sa lignée, ses petits enfants.Voici Marie qui veille sur Cuers. L'archétype de la mère intérieure.

 

 

Merci à tous ceux que j'ai rencontré lors de ce petit voyage, ce sont de belles rencontres de coeur...