année 2018

Que nous raconte 2018 selon la Force ?

2018 annonce un temps mouvementé pour la société. En effet, selon l’adition des chiffres 2+0+1+8 = 11, on y voit quel archétype va présider tout au long de cette année. Or la vibration du 11 est associé à la carte du Tarot nommée La Force, une carte conflictuelle. Cette année risque de provoquer beaucoup de conflits, d’affrontements, elle va surtout nous solliciter au niveau de nos émotions. Et selon la relation que l’on a à nos affects et nos ressentis, on va plus ou moins bien vivre cette année. 2018 va susciter de fortes réactions épidermiques, d’impulsions incontrôlées.  C’est la raison pour laquelle, nous devons, chacun d’entre nous, veiller à pacifier la relation que nous avons avec nos émotions d’abord ; et ensuite nous pourrons aborder les obstacles avec plus de douceur et de maîtrise. C’est la carte qui fait travailler les pulsions, les instincts, la libido, les désirs inassouvis, les émotions perturbatrices telles que la colère, la jalousie, l’avidité, la frustration.

11.jpgCet arcane nous oblige à accueillir et à dompter les forces en présences dans notre vie. Au lieu de partir dans l’affrontement, de donner de la prise à la dualité, de nourrir la bête en somme, cette lame demande aux êtres humains d’apprivoiser leurs ressentis, leurs réactions intempestives afin d’en faire une force de croissance personnelle. Ce faisant cela rejaillira sur le collectif.

C’est pourquoi cela risque de batailler dur en 2018, nous entrons dans une époque conflictuelle. Cette carte suscite la révolte et la rébellion. Cette année peut voir monter de grands mouvements contestataires, des luttes syndicales, des manifestations qui virent à l’émeute. On peut voir aussi des dirigeants qui s’opposent violemment, une menace de guerre, une opposition qui se durcit entre des partis, des clans, des états, des gouvernants.

Dans ces conditions, les personnes qui sont dans une quête de pouvoir vont forcément être entraînées encore plus dans leurs élans primaires et leurs désirs de conquête. Cette carte exacerbe les passions et les bas instincts comme la volonté de domination, la possessivité, les abus de toutes sortes. Elle enflamme les personnalités qui donnent de la prise à leur ego. Cette lame est le signe de disputes, d’altercations violentes, d’agressions  physiques ou morales. Donc attention, soyons vigilants !

De par son chiffre 11, symbole de la double polarité (1 contre 1), cette carte nous fait voir le principe de la dualité reposant sur l’opposition je veux/je rejette, je prends/je donne, j’aime/je n’aime pas, positif/négatif, conscient/inconscient. Il nous appartient de ne pas être dupe de ce fonctionnement duel qui consiste à vivre les choses de manière frontale. Soyez bien convaincus que plus vous alimenterez toute forme d’opposition, plus vous entrerez dans le combat de boxe, plus vous perdrez votre énergie, n’en ayant plus pour vos véritables projets de vie. Il faudra donc bien faire attention à ne pas alimenter des polémiques inutiles, à ne pas prendre part à des règlements de comptes stériles, à ne pas s’investir dans des luttes de pouvoir sans fin, dans des revendications infructueuses. Ceci va constituer une spirale involutive risquant d’absorber toute notre énergie, alors que cette même énergie pourrait être mise à profit de projets constructifs.

C’est pourquoi cette lame demande d’opérer un renversement. Jung appelle cela la conjonction des opposés, le principe de l’énantiodromie, la science des contraires. C’est de ce même principe dont parle les contes de transformation de bête en prince, tel que la Belle et la Bête, le prince grenouille et plus près de nous King Kong. Ces histoires sont des paraboles qui montrent la transformation du laid en beau par les forces de l’amour. Ce duo improbable entre la belle jeune femme et le lion rugissant est une grande leçon de psychologie appliquée.

Belle et la bete 1987

Le chiffre 11 est un maître nombre, dans sa réduction théosophique on retrouve le 2, chiffre de la dualité, du mouvement dialectique. Le nombre 2 (LA PAPESSE) symbolise notamment l'érudition et la pénétration des mystères.  Les deux 1 qui forme le nombre 11 pourrait être aussi une représentation des deux colonnes tout comme celles qui se trouvent derrière la Papesse. N’oublions pas que nous avons changé de millénaire, nous sommes sous le règne de la Papesse depuis le passage en l’an 2000. Le 2 donc représente les 2 portes qui donnent accès à la Connaissance. Elles indiquent un franchissement, un passage vers l’au-delà. LA FORCE est la volonté, et littéralement, la force qui permet d'ouvrir ces portes et de donner accès à des pouvoirs insoupçonnés. Cela sous-entend encore qu'il faut dompter la bête qui est en nous... Une étape qui peut s'avérer laborieuse... éprouvante… désagréable…   

Img 20140705 094046

Le passage des 2 colonnes avec Hercule et le lion de Némée. Ephèse en Turquie.

C’est la raison pour laquelle, cette année nous pousse à entrer en amitié avec tous les phénomènes afin d’en comprendre leur essence et de s’en servir pour avancer. Plus nous ferons ce geste d’accueillir, plus nous serons forts et puissants. A l’inverse plus nous nous placerons dans l’opposition, à quelqu’un, à une situation, à un système, à une autorité, plus nous allons perdre du terrain, épuiser nos ressources et nous retrouver encore plus affaiblit.

Cette lame parle d’accueillir ce qui se passe tout au long de cette année sans rentrer dans le combat. Soyez bien convaincu qu’il importe désormais de notre responsabilité individuelle pour insuffler une dynamique d’union, de paix, d’écoute et de tolérance, voire d’indulgence.

Ainsi tous ceux qui seront dans ce principe d’accueil, d’acceptation, et qui se relie à leur force instinctuelle vont ainsi bénéficier d’un accroissement de leurs activités, un bénéfice, un mieux être, de l’harmonie, de la vigueur, un regain d’énergie, de la créativité. Tous ceux qui travaillent avec les énergies, les magnétiseurs, les guérisseurs, les chamans, les thérapeutes, les soignants, les masseurs, les kinés, les énergéticiens, vont être particulièrement sollicité durant cette année. Car beaucoup de personnes vont avoir du mal avec leurs émotions, vont ressentir un fort malaise, vont se retrouver dans des situations conflictuelles qui altèrent leur intégrité physique, corporelle et psychique. Ceci aura pour conséquence qu’on va faire énormément appel à des personnes en capacité d’apaiser, de soigner, de calmer, de régénérer, de réparer, d’adoucir, de poser les mains, de restaurer les fissures dans le psychisme, de réguler la circulation des énergies. C’est l’année des guérisseurs qui doivent prendre une part plus active dans la société pour générer un mieux-être collectif.

La Force touche à la santé de tous et nous pousse à prendre soin du corps, à être en contact avec ses véritables besoins corporels. La négation de ce bien-être corporel risquant de déboucher sur des maladies. La planète Terre elle aussi risque de manifester un certain déséquilibre, exprimant les attaques menées contre elle : renforcement des dérèglements climatiques, ouragan, etc.

En résumé : Durant l’année 2018, il nous appartient de dompter la bête, collaborer avec notre anima si on est un homme, avec notre animus si on est une femme, s’en faire notre allié, et s’armer d’une force morale pour dépasser les obstacles. 

D'ailleurs pour bien comprendre ce travail psychique et émotionnel qui nous attend durant l'année 2018, chaque mois de l'année va être mis en correspondance avec un travail d'Hercule ! Chaque travail durant les 12 mois de l'année va nous permettre de mieux comprendre nos enjeux personnels.

Si vous désirez en connaître plus c'est par ici

A voir sur ma page Facebook les vidéos qui illustrent chaque travail d'Hercule, à commencer par le lion de Némée. C'est ici: https://www.facebook.com/SophieBrarda/videos/1560355847419203/

N'hésitez pas à liker et à partager !

Politique de confidentialité